Pays des Mannéens

Depuis longtemps, notamment avec la découverte du trésor de Ziwiyé, les archéologues ont identifié un style décoratif, parfois désigné comme étant le début de l’art animalier des scythes, vers le nord-ouest de l’Iran. Ainsi, des points communs ont été identifiés entre différents sites archéologiques du sud du Lac d’Ourmia (notamment des briques émaillées), sur les deux provinces d’Azerbaijan :
Ziwiyé ;
Hasanlu ;
Qalaichi Tepe ;
Tastepe ;
Raba Tepe.

Pays des Mannéens

Pays des Mannéens

Ce style particulier a été identifié comme étant celui des Mannéens, peuple de l’âge de fer connu par les archives néo-assyriennes et de celles d’Urartu.
Argistis d’Urartu mentionne avoir vaincu 3 pays des Mannéens, Mais probablement qu’il y en avait plus.

https://www.ucl.ac.uk/sargon/essentials/countries/mannea/

Sargon II d’Assyrie est parti en guerre contre ce pays car une partie de ce peuple voulait se rattacher à l’Urartu. Il mentionne, dans ses 6e et 8e campagnes militaires dans la province de Subi, que les habitants d’Urartu appellent pays des Mannéens :
Izirtu, la principale capitale ;
• Missi, Zirdiakka, Uisdis, Usqaya, le pays d’Allabria et sa capitale Paddiri, Surikas, province limitrophe des pays de Karallu et d’Allabria, …

Les annales d’Urartu, quant à elles, évoquent surtout le pays de Bustus comme étant limitrophe, et aussi d’autres cités des Mannéens : Irkiunis, Mesta ou Mata, …

Le croisement de ces deux sources d’informations permet de situer assez précisément le pays des Mannéens de l’âge du fer : à l’Est de l’actuelle frontière entre l’Irak et l’Iran, à partir du Sud du Lac d’Ourmia jusqu’au pays des Mèdes centré, lui, sur Hamedan.

Assarhaddon d’Assyrie, au 7e siècle avant notre ère a écrit : « J’ai dispersé le peuple des Mannéens, des Gutiens indisciplinés, et son armée. J’ai mis à l’épée Ispakaia, un Scythe, un allié qui n’a pas pu se sauver ». Ce qui signifie qu’au 2e millénaire avant notre ère cette région était connexe ou apparentée à celle des Guti. La 6e campagne de Sargon II montre qu’à l’âge du fer il subsistait un territoire frontalier de « cités fortifiées du pays des Guti, ceux qui ne travaillent pas ».

 

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus