Le pays d’Isuwa

La construction du barrage de Keban a été l’occasion de fouiller les plus proches tells du haut Euphrate, en Turquie, entre 1969 et 1973. Un sceau d’argile au nom de Ari-sharruma, roi d’Isuwa, a été trouvé sur le site de Korucutepe.

http://www.jstor.org/stable/543476?seq=1#page_scan_tab_contents
Dans cette région, les archéologues ont exhumé une multitude de tells proches les uns des autres. Kurucutepe et Norsuntepe sont les plus connus.
Avec l’avancée de la compréhension des hiéroglyphes louvites, ce sont plusieurs sceaux de rois d’Isuwa qui sont maintenant connus.
https://www.youtube.com/watch?v=eeG9LlzPCU8
S Mitchell, Mc Nicoll et S Helms, sous la direction de D. French, ont fouillé Asvan Kale, Taskun Kale et Taskun Mevkil. Ces travaux ont permis de constater, comme sur la plupart des autres sites, une occupation depuis le Néolithique jusqu’à l’âge du Bronze.
L’Isuwa disposait de deux ressources importantes : une agriculture fertile et les mines de cuivre d’Ergani/Maden.
La découverte de ces sceaux de rois d’Isuwa de l’âge du bronze et la mention d’Enzite du pays d’Isuwa dans des textes néo-assyriens, notamment lors de la campagne de la 3e année de règne de Salmanazar III, permettent de confirmer que l’Isuwa désignait les alentours d’Elazig dans la boucle de l’est de l’Euphrate et vers les sources du Tigre. Il s’agit de la région qui s’est ensuite appelée Sophène.
Dans les archives Hittites, ce pays est abondamment mentionné en relation avec Mita de Pahhuwa qui était intervenu dans l’Isuwa et le Kummaha.
Les informations ci-dessous sont extraites de « Les débuts du Nouvel Empire Hittite » de Jacques Freu et Michel Mazoyer.
CTH146 décrit une campagne militaire d’Arnuwanda au pays de Kummaha, contre Mita de Pahhuwa. Mita avait prêté des serments, en mettant ses guerriers des villes d’Aparhula, de Hurla, de Halmisna et de Pahhuwa à la disposition du roi hittite. Après son mariage avec la fille d’un ennemi du Grand Roi, un ultimatum avait été envoyé à Puhhuwa pour que Mita et sa famille se rendent à Hattusa, en vain. En représailles, Mita avait refusé de livrer un transfuge que réclamait le roi, et avait brûlé des villes du pays de Kummaha située en Isuwa, possession des hittites.
Afin de tenter de retourner la situation, le roi hittite a demandé aux hommes d’une quinzaine de localités de prêter serment au roi. Sont mentionnés : Sullama, Zanzaliya, Lillima, Hinzuta, Watarusna, Tahhisa, Halma, ainsi que les anciens des pays d’Isuwa, de Pahhuwa, de Zuhma, et peut être du Hurri, de Maldiya et l’homme de Pattiyariga.

Après avoir été une entité politique, vers la deuxième partie du 2e millénaire, l’Isuwa apparaît surtout être une entité géographique lors de la première moitié du 1er millénaire avant notre ère.
Les voisins de l’Isuwa sont maintenant entrevus :

  • A l’âge du bronze : l’Isuwa a intégré l’Empire des Hittites, le Kummaha était à son sud-ouest, Pahhuwa plutôt vers le nord-est, le pays de Subartu vers le sud et l’est ;
  • Plus tard, il a été partagé par l’Urartu et l’Assyrie : le pays de Suhme était à son est et celui de Dara/Nairi au sud-est.

 

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus