Acre, la ville d’Akka au 2e millénaire avant notre ère

 

Une ville était appelée Akka dans les tablettes d’Amarna, vers 1350 avant notre ère. Cette même dénomination apparaît dans les textes du Tell Bi’a, et aussi dans ceux d’Emar, gravés vers la première partie du 2ème millénaire avant notre ère.
Ce toponyme est considéré être, en Israël, la ville actuelle d’Akko, Acre ou Saint-Jean d’Acre lors des croisades.
En 1978, après 4 saisons de fouilles, Moshe Dothan, sur le Tell Akko (désigné Tell el-Fuhhar par les archéologues) situé tout proche de la ville moderne, a trouvé une cité de l’âge du bronze entourée d’une puissante muraille avec une porte donnant sur la mer. Ces travaux ont été peu documentés.
De nouvelles fouilles sont en cours depuis 2010 sous la direction de Ann E. Killebrew (Pennsylvania State University) et Michal Artzy (Université d’Haifa).

Colliers de l'épave d'Uluburun, dont certains trouvent une origine de fabrication au Levant

Colliers de l’épave d’Uluburun, dont certains trouvent une origine de fabrication au Levant

Des tombes de la dernière partie de l’âge du bronze montrent des objets d’Égypte, de Chypre, de Syrie et Cilicie. Une importante activité portuaire y est attestée.
https://biblewalks.com/sites/TellAkko.html
http://www.telakko.com/tel-akko/

Le nom de l’âge bronze est consolidé par sa présence dans l’Ancien Testament sous le nom de d’Acco.
La ville est restée active durant l’âge du fer : elle est mentionnée dans les archives néo-assyriennes.
Au temps des Ptolémées d’Égypte, Akko a été débaptisée temporairement sous le nom « Ptolemaïs », époque où elle connut une certaine prospérité. Mais l’ancien nom a été gardé en mémoire et est redevenu Acre par la suite.

Mes notes de vraisemblance :
Akka était le nom de la ville d’Acre au 2e millénaire av J-C : 4/5

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus