Dilbat était l’ancien nom du Tell Deilam

Le Tell al-Deylam ou Deilam est situé en Irak environ 30 km au sud de l’ancienne Babylone. Il est constitué de deux monts qui correspondent à deux périodes d’occupation humaine différentes. Hormuzd Rassam y a entrepris des fouilles et y a trouvé des tablettes de la période Babylonienne. Elles furent suivies, en 1989, par celles de J.A. Amstrong de l’Oriental Institute of Chicago. Une première identification du tell à Dilbat date donc du 19e siècle sur la base des premières traductions effectuées.

Dans l’antiquité, le site constituait une petite ville active depuis 2700 avant J-C. Quatre temples ont été identifiés dans cette cité, dont un appelé E-ibe-Anu dédié à la déesse Urash.

De nombreux écrits sont réputés, sans preuve, provenir de ce lieu, probablement du fait de fouilles clandestines. Un second lot de tablettes est daté de la fin de la période néo-assyrienne.

Les archives dites Babyloniennes de ce tell font références à des noms d’années des premiers rois de Babylone, vers le 19e siècle avant J.C. Ce sont essentiellement des achats de terrains, Dilbat n’y apparaît pas. Cependant certaines parcelles sont situées vis à vis des canaux de la ville, appelés Arahtum et Urash. Ce même constat a été effectué par M.J.E. Gautier dans « Archives d’une famille de Dilbat au temps de la première dynastie de Babylone » en 1907. La tablette XXXVI de cet ouvrage montre une proximité avec Marad : « Maison construite à Dilbat, à côté de la maison de […], et à côté de Nahil, en face du grand marché, au carrefour de Marad et Nabium ».

A l’époque néo-assyrienne, Nabuchodonosor II évoque dans plusieurs textes un temple E-ibe-Anu d’Urash à Dilbat. De mêmes noms de temples et de déesses sont des critères supplémentaires suffisants pour l’identification de l’ancienne ville.
https://www.ancient.eu/image/5865/

Mes notes de vraisemblance :
Dilbat était l’ancien nom du Tell Deilam : 3/5

 

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus