Bad-Tibira était au Tell Medain ?

 

Une ville mésopotamienne au nom de Bad-Tibira, qui signifie « Forteresse des forgerons », est connue depuis longtemps car mentionnée dans des textes de Tello et d’Adab, mais aussi dans les listes des anciens rois sumériens. Ainsi, après des souverains d’Eridu, ce sont des rois de Bad-Tibira qui ont exercé le pouvoir. Les principaux sont : En-men-lu-ana, En-men-gal-ana et Dumuzi le Berger.
Voici plusieurs exemples de mentions venant de Tello :

Sont apparus sur le marché des antiquités, il y a plusieurs dizaines d’années, des cônes couverts d’inscriptions de Entemena, gouverneur de Lagash. Ils célèbrent, de même, l’amitié entre Uruk et Lagash. Mais ce qui est particulier c’est la mention de la construction d’un temple E-mush pour la déesse Inanna et le dieu E-mush, c’est à dire Dumuzi. Le vendeur des cônes a prétendu les avoir trouvés sur le site de Medain.
C’est sur ce maigre constat que le Tell Medain, Madain, Medinah, ou el Meden, est réputé être la ville de Bad-Tibira. Ce site est situé à 20 km au nord-est du Tell as-Senkerah identifié à Larsa. Il a été fouillé par Ghirshman et Tellier sans obtenir d’éléments probants quant à son identification à Bad-Tibira.
Le nom grec de cette cité semble être « Pantibiblos », nom très proche de l’écriture « Patibira » de certaines listes de rois sumériens.
Il y a lieu de s’étonner de trouvailles d’éléments de fondation de temples de Bad-Tibira sur le site de Tello. Cela peut faire croire que Bad-Tibira est un ancien nom de Tello. Cependant, il est possible, aussi, que ces objets proviennent de prises de guerres.

Mes notes de vraisemblance :
Bad-Tibira était le Tell Medain : 3/5

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus