Seh Gabi, la néo-assyrienne Bit-Sagbat ?

Seh Gabi, ou Sigabi, est un site de 7 tells sur les rives de la rivière Gamas Ab, dans la vallée de Kangavar de la province de Kermanshah, Iran, à 6 km de Godin Tépé. Il a été fouillé par L.D. Levine. L’occupation humaine des tells les plus importants est datée du Néolithique jusqu’au Chalcolithique.
https://www.proquest.com/openview/df617a12a0d4e2788146c7df98d719ad/1?pq-origsite=gscholar&cbl=1818624
Bit-Sagbat est mentionnée dans les annales de Teglath-Phalasar III et de Sargon II. Alors que dans sa 6e campagne, Kishesim est dans la province de Bit-Sagbat, lors des campagnes suivantes, c’est inverse : Bit-Sagbat est dans la province de Kishesim. Ce qui montre que Sagbat est une cité ancienne qui a décliné avec le temps. En effet, dans les textes néo-assyriens, l’adoption du préfixe « Bit », qui signifie « Fils de », représente soit des individus déplacés d’un autre lieu et qui gardent la dénomination de l’autre endroit, soit des habitants d’une ville ancienne qui n’existe plus que sous forme de tell.

Mes notes de vraisemblance :
Seh Gabi était la néo-assyrienne Bit-Sagbat : 2,5/5

 

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus