En Iran, Uramana a ce nom depuis longtemps

Au 1er millénaire avant J.C, dans les annales d’Assurbanipal, Duru-Amnanima ou Dur-Amnani apparaît dans des listes de villes conquises vers l’orient de l’Assyrie : dans les montagnes du Zagros et au-delà.
Il faut d’ailleurs noter que dans ces textes deux cités successives semblent avoir un nom similaire. Les premiers traducteurs, dans « Assyrian and Babylonian Literature » ont lu Duru-Amnani et Duru-Amnanima. Alors que dans « The Royal Inscriptions of Ashurbanipal » de Jamie Novotny et Joshua Jeffers, Dur-Amnani est mentionnée deux fois de suite.
Dans les annales de Sargon II, c’est possiblement « Bit-Hirmani », regroupée avec Bit-Sagbat et Bit-Uargi ; des villes ajoutées à la province de Kisesim.
Curieusement, dans les archives du Tell Al Rimah se trouvent aussi deux toponymes ressemblants : Arhinanim et Harbanim.

L’un d‘entre eux est Aramanima dans XXVI 401 des archives de Mari : « Aramanima, la ville d’Askur-Addu (fils de Samu-Addu roi de Karana), dans laquelle Atamrum (roi d’Allahad puis d’Andarig) a amené des troupes de garnison il y a quelque temps en s’emparant de cette ville – sur instruction d’Atamrum, ses troupes ont été sorties de cette ville – et les troupes de garnison d’Isme-Dagan y ont été amenées. »

Uramana en Iran

Uramana en Iran

Ce blog considère qu’il s’agit de l’actuelle ville d’Uramana, Hawraman ou Ooraman en Iran, qui se caractérise par des habitats troglodytes très anciens.
https://whc.unesco.org/fr/list/1647/
Aujourd’hui, compte-tenu de la localisation majoritaire du Numha entre les deux fleuves, ce positionnement n’est pas proposé.
Il faut cependant constater que l’appellation de l’âge du bronze est très proche de celle d’aujourd’hui et que ce lieu est reconnu comme étant très ancien.

Mes notes de vraisemblance :
Uramana a ce nom depuis longtemps : 3/5

 

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus