Mesta ou Mata, le site de Tastepe près de Naghadeh en Iran

Ispuini d’Urartu, qui a régné vers la fin du 9e siècle avant notre ère, a laissé une stèle à Karagündüz, non loin du lac de Van. Sur cette stèle il raconte une campagne militaire contre Parsua et la ville de Mesta dans le pays des Mannéens.

Par ailleurs, une inscription d’Urartu à Taštepe rapporte la victoire du roi Menua sur les Mannéens et identifie le site comme étant la forteresse de Mesta. Tastepe est situé dans la vallée du Solduz près de Naghadeh en Iran.

Cela peut correspondre au toponyme Mata d’un texte de Shamshi-Ramman, du 9e siècle avant J.-C., qui mentionne, depuis le pays de Gizilbunda, avoir bataillé à Mata, y avoir tué 2300 hommes et capturé 120 chevaux. Il précise avoir ensuite razzié Sagbita, une ville royale, qui était située plus vers le nord du lac d’Ourmia selon les indications de la 8e campagne de Sargon II publié par Thureau-Dangin en 1912. Après avoir détruit par le feu Sagbita et les villages autour, Shamshi-Ramman est rentré en Assyrie par Muçi, sans doute une mauvaise orthographe de Musasir.

Par ailleurs, une tablette trouvée à Djokha mentionne une année où Madazabsali à été détruite. Ce toponyme est une juxtaposition de « Mada » et de « Zabsali ». Ce qui suggère une proximité entre ces deux villes.
Dans les archives d’Ebla se trouve un toponyme « Ma-du » qui peut correspondre.

Mes notes de vraisemblance :
Au début du 1er millénaire avant notre ère, le site de Tastepe était la forteresse de Mesta ou Mata : 3/5
Auparavant, le site de Tastepe était la ville de Mada : 2,5 / 5

 

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus