La néo-assyrienne Uazaun, Uaiais ou Uasi, était Zuais ou Zuas d’Urartu ?

Au 1er millénaire avant J.C., dans ses annales de la 8e campagne, Sargon II évoque la ville de Uaiais. Elle est d’abord appelée Uaiais-le-vieux dans une liste de 30 villes du pays de Aiadi le long d’une mer ondoyante où Anzalia apparaît en premier et Uaiais-le-vieux en dernier.

Uaiais est décrit comme étant la frontière entre le pays d’Urartu et le pays de Nairi.
http://worldlibrary.org/wplbn0002699476-une-relation-de-la-huiti-me-campagne-de-sargon-714-av-j-c–texte-assyrien-in-dit-publi-et-by-thureau-dangin-f–fran-ois-.aspx
Pour rejoindre la forteresse d’Uaiais, Sargon II franchit trois rivières. Après avoir atteint Uaiais-le-vieux, son armée s’est rapprochée à quatre lieues de Hubushkia située dans les montagnes vers l’ouest du Lac d’Ourmia.
Quelques années plus tard, au moment des invasions cimmériennes, c’est probablement cette même région, appelée Uazaun, Uasi ou Uesi, qui est évoquée dans des courriers de Sennachérib comme étant un lieu de résidence du roi d’Urartu, proche du pays de Mannéens et de Musasir.

Dans les textes d’Urartu, notamment dans les annales d’Argistis, la ville est écrite « Zuais » ou « Zuas ».

La double forteresse du site appelée « Ismail Agha Qaleh », datée de l’époque d’Urartu, est probablement ce lieu.

Mes notes de vraisemblance :
La néo-assyrienne Uaiais ou Uasi était l’urartéenne Zuais ou Zuas : 4/5
Uaiais était le site d’Ismail Agha Qaleh : 2,5/5

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus