Siah Cheshmeh, en Iran, province d’Azerbaïdjan occidentale, est mentionnée dans les textes néo-assyriens ?

Shamsi-Adad V, roi d’Assyrie vers le 9e siècle avant notre ère, nous a laissé un long texte de sa 3e campagne à travers les montagnes du Zagros et déclare avoir détruit Sagbita lors d’une offensive contre Gizilbunda. A cette occasion il mentionne avoir reçu un tribut de la ville de Sasiasha.

Il se trouve que Sargon II, lors de sa 8e campagne, mentionne aussi ces deux villes, orthographiées Sangibutu et Saszissa.
Et puis, un texte en mauvais état de Teglath-Phalasar III évoque la ville de Sassiasu avec celle de Tutasdi (Tastami de la 8e campagne de Sargon II).
La proximité géographique de Siah Cheshmesh, située dans la province d’Azerbaïdjan occidentale, en Iran, avec le lieu supposé de Sangibutu et la proximité phonétique rendent probable le rapprochement de cette cité moderne avec Sasiasha, Saszissa ou Sassiasu.
Le site de Qaleh Khezerlu, à environ 5 km au sud-ouest de Siah Cheshmeh est la ville la plus ancienne : la céramique trouvée sur ce site montre qu’il était occupé lors de la période néo-assyrienne.
http://www.biainili-urartu.de/Iran/Maku/Maku-gv.html

Mes notes de vraisemblance :
Sasiasha était la moderne Siah Chesmeh, site de Qaleh Khezerlu, en Iran : 3/5

 

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus