Tarnib, la néo-assyrienne Arnabani, était le long du Khabour ?

Un itinéraire destiné à Yasmah-Addu pour aller à Zalluhan depuis Qattunan a Tarnip comme avant dernière étape. Le texte insiste sur le fait qu’il s’agit d’une route des bords du Habur, c’est-à-dire de l’actuel Khabur.
Le courrier II 113 d’Inib-Sarri confirme la proximité de la ville avec cette rivière : « J’avais répondu ceci à mon Seigneur : « Une fois qu’il aura dépassé le Habur, il laissera derrière lui ce qu’il a dit à mon seigneur ». Il a confirmé le propos que j’avais tenu à mon seigneur. Lorsqu’il eut atteint Tarnib, il a dit « Maintenant que tu as rencontré ton Seigneur, allons ! que ton Seigneur te fasse donc entrer à Aslakka ! » Alors il m’a fait entrer à Nahur dans mon pied-à-terre. »

Tell de Karatepe, Turquie

Tell de Karatepe, Turquie

Environ mille ans plus tard, les annales médio-assyriennes montrent qu’Adad-Nirari II est allé soumettre une ville appelée Arnabani vers Guzana située sur le Habur : « J’ai traversé le Habur et j’ai marché contre Guzanu que tenait Abisalamu du Bit-Bahiani. J’ai pénétré les cavernes qui sont situées aux sources du Habur. Puis j’ai marché le long du Habur. A Arnabani j’ai passé la nuit. D’Arnabani je suis parti et à Dabite j’ai passé la nuit ».
Les itinéraires permettent de positionner Arnabani vers Karatepe, plus en amont du Khabur que le Tel Halaf. Vue du ciel, la commune moderne de Karatepe, en Turquie, laisse apparaître un magnifique tell proche du Khabur.
Arnabani est possiblement une déformation de Tarnib.

Ce peut aussi être la ville appelée Nirbi dans les annales d’Assurnasirpal II.

Mes notes de vraisemblance :
Arnabani était la ville de Karatepe sur les rives du Khabur : 3/5

Nirbi des annales d’Assurnasirpal II est Arnabani des annales d’Ada-Nirari II : 3/5

Tarnib était la ville de Karatepe sur les rives du Khabur : 2,5/5

 

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus