Malhat ed-Deru était-elle Malhatum ? ou était-elle Der ?

Malhat ed-Deru - Structure vue du ciel

Malhat ed-Deru – Structure vue du ciel

En Syrie, Malhat ed-Deru est un Tell rond, habité dès le 3e millénaire avant notre ère, situé dans une zone désertique au nord de l’Euphrate et à l’ouest du Habur.
http://typodun23.u-strasbg.fr/uploads/media/phq_01.pdf
https://en.wikipedia.org/wiki/Haddu
Du fait du constat d’une occupation humaine maximale au 3e millénaire, les fouilleurs d’Ebla ont considéré qu’il s’agissait d’une cité qui devait être mentionnée dans les abondantes archives retrouvées : Haddu est le toponyme qu’ils ont retenu. Le dieu Hadda y était honoré.
Dans les archives du tell Harari, un itinéraire « haut par l’intérieur du Pays » passe par Qirdahat, Der, Malhâtum, et Tuttul. Il suffit de regarder une carte pour comprendre qu’il y a une forte probabilité pour qu’il passe par Malhat ed-Deru. Et en plus la dénomination du lieu intègre à la fois Malhâtum et Der : mais, vu que deux lieux distincts sont dans l’itinéraire, un seul toponyme ne peut être retenu.

I 43 est un courrier de Samsi-Addu à son fils Yasmah-Addu qui évoque les préparatifs pour une contre-attaque du Zalmaqum allié au Yamhad qui se sont emparés d’une ou de deux forteresses, dont une qui s’appelle forteresse d’Addu :
« Masiya m’est arrivé. Tu as envoyé avec lui 30 hommes pour escorter le butin. A quoi rime un groupe de 30 hommes pour escorter un butin de 1000 prisonniers ? Il faut que prenne des provisions pour 15 jours un groupe d’une centaine d’hommes, citoyens du pays. Fais-leur prendre la route avec La’um. Expédie-les rapidement pour escorter le butin. Je ne t’impose pas de terme pour la venue de cette troupe. Le butin attendra à Halabit. Que cette troupe vienne quand tu le jugeras bon.
Autre chose : voici ce que tu m’as annoncé via Masiya : « Je veux faire prendre la route avec moi à autant de troupe qu’il est possible et continuer ma route vers Tuttul. Les rumeurs concernant mon déplacement seront entendues dans le royaume du Yamhad. »
Voilà ce que tu m’as annoncé et c’est judicieux. Fais se mettre en route avec toi la troupe qui se trouve à Mari, ou bien à Suprum, ou bien à Saggaratum, ou bien à Terqa. Nous sommes le 15 d’Ayyarum : 5 jours pour rassembler l’armée et 5 jours pour la route elle-même ; atteins Tuttul pour la fin du mois d’Ayyarum. Sumu-epuh (roi du Yamhad) entendra les rumeurs concernant ton déplacement et il évacuera ses conquêtes : la forteresse d’Addu (Dur-Adu), ma Forteresse, et les diverses villes que l’ennemi a prises d’assaut. Alors ce pays-là retrouvera le calme. »
Dans ce texte, on ne sait pas si une ou deux forteresses ont été prises par l’ennemi. Deux compréhensions sont possibles :

  • « Ma forteresse » peut être un complément de « Forteresse d’Addu » : Samsi-Addu ne faisant que souligner qu’il possède « la forteresse d’Addu ».
  • « Ma forteresse » peut désigner un lieu différent de « Forteresse d’Addu ». Sa forteresse serait alors « Dur-Yahdun-Lim », sur la rive droite de l’Euphrate.

Et donc, il se peut que « Dur-Addu » soit « Malhat ed-Deru », du nom du dieu Hadda qui était honoré. La forme ronde du tell est en faveur d’une forteresse, ce serait alors le toponyme Der de notre itinéraire initial. Avec cette hypothèse il faut rechercher Malhatum vers l’Ouest. Or J-R Kupper a supposé une même entité entre Malhatum et Manahatum/Manuhatan.
Malhatum est mentionnée dans différentes autres tablettes de Mari. Notamment dans A.2226, c’est un lieu de réunion d’anciens de l’Idamaras.
Dans les archives d’Ebla une cité s’appelait « Maladu ».
Il se peut, aussi, que Malhatum était la ville toute proche de la forteresse.

Mes notes de vraisemblance :
Au 3e millénaire avant notre ère, Malhat ed-Deru était Hadu : 3/5
Au début du 2e millénaire avant notre ère, Malhat ed-Deru était Dur-Addu, ou Der : 3/5
Au début du 2e millénaire avant notre ère, Malhat ed-Deru était Malhatum : 2,5/5

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus