Manuhatân, une ville des bords de l’Euphrate

Voici un toponyme présent à la fois dans les archives de Mari et celles d’Ebla. Aussi il est logique que cette ancienne ville se trouve entre les deux capitales.
Les textes nous assurent d’une localisation le long de l’Euphrate, entre Emar et Mari. Ceux du tell Hariri suffisent pour avoir une bonne idée de sa position :

  • A.3835 nous informe que Manuhatan est sur la rive opposée et face à Dunnum et Utah.
  • XXVII 17 indique que le campement des Ben-Yamina occupe l’espace compris entre Lasqum et Manuhatan.
  • XXVI 259 nous apprend que Muban et Manuhatan sont dans les environs de Dunnum. Et Dunnum est en aval de Lasqum.

Le Tall Qubr Abu Al-Atiq, de l’âge du bronze, référencé 218 dans « Fundorte und Karten » de Christoph Fink, apparaît être le meilleur candidat.
Cette ville est très fréquemment mentionnée dans les archives d’Ebla sous la forme « Manuwat » : c’était le siège d’une royauté. Dans ARET13,10 Manuwad est associée à Mari et Raag (Raqqum des archives de Mari).
Il se peut que ce soit le toponyme « Maanhatim » des textes d’Ischali.

Mes notes de vraisemblance :
Manuwat des archives d’Ebla était Manuhatan des archives de Mari : 4/5
Manuhatan était au Tall Qubr Abu Al-Atiq : 3/5

 

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus