Diyarbakir a un nom qui provient d’Arbaki ?

Amedi est l’ancienne dénomination officielle de la ville moderne de Diyarbakir.
Toutefois, de récents travaux sur le tell Amida montrent que le tell est bien antérieur à l’époque romaine, et que sa première occupation date de plus de 6000 ans. Ce qui pose la question de sa dénomination aux époques les plus anciennes.
https://tekdeeps.com/a-1800-year-old-heating-system-was-found-in-excavations-at-amida-hoyuk-the-heart-of-diyarbakir/
Il faut aussi remarquer que l’ancienne ville fortifiée est entourée de ce qui peut correspondre à un ancien méandre du Tigre : positionnant possiblement cette ancienne cité sur une île ou sur la rive gauche du fleuve.
L’analyse des différents textes néo-assyriens qui évoquent des villes vers l’amont du tigre montrent qu’existait aussi une ville appelée « Arbaki », du pays de Kirkhi, dans les environs de Diyarbakir.
Dans l’antiquité, lors des invasions ou colonisation, la création de nouvelles villes pour les arrivants à proximité de plus anciennes était usuelle.
En plus, dès l’âge du bronze, l’ajout du préfixe « Til » ou ici plutôt « Di » n’est pas rare. Il est significatif d’une ville rebâtie sur un tell plus ancien.
A Diyarbakir, le quartier appelé İçkale pourrait être ce deuxième lieu d’occupation historique, très proche du tell Amida.
La proximité phonétique est un argument complémentaire qui, ajouté à celui de l’analyse des textes néo-assyriens, justifient la présence de deux noms antiques dans le périmètre de l’agglomération Diyarbakir : Arbaki étant plus à l’Ouest qu’Amedi, mais aurait, au final, après l’empire romain, donné son nom à la grande ville moderne de Diyarbakir.

Mes notes de vraisemblance :
Diyarbakir était appelée « Arbaki » à l’âge du bronze : 2,5/5

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus