Daraum d’Ebla, la Turira hittite, au Pir Hüseyin en Turquie ?

Un long passage des annales d’Assurnasirpal II évoque des opérations guerrières dans le pays de Dirra. Cette région est clairement située au nord du Tigre puisque le roi assyrien affirme s’être mis en route à partir de Tuska et avoir traversé le Tigre pour atteindre Pitura du pays de Dirra, puis Kukunu du pays de Dirra. Et donc, il s’agit de la rive gauche du Tigre après le coude de Diyarbakir en Turquie.

Le pays de Dirra est probablement celui désigné Terais dans les textes d’Urartu et « Turira » dans ceux des hittites. Une correspondance rédigée par un roi Hittite à destination d’Adad-nirari d’Assur (Kbo I 14) a été retrouvée dans les archives d’Hattusa au sujet de la ville de Turira qui apparaît à la frontière entre trois empires, le Mitanni (Hanigalbat), le Hatti et l’Assyrie : « Les gens de Turira ne cessent de piller mon pays. D’un côté ils pillent constamment Karkémis, d’un autre ils pillent constamment le pays d’Astata. Le roi du pays de Hanigalbat ne cesse de me dire que le pays de Turira est à lui. […] Si Turira n’est pas à toi, écrit le moi que je puisse la frapper. » Les dires du roi hittite sont confirmés par une tablette retrouvée sur le Tell Meskene : un roi des guerriers hourrites installé à Turira a bien mené une attaque contre Emar.
Il est possible que ce soit le toponyme Narara de la table de Peutinger. Il correspondrait au Nabarra mentionné dans les toponymes Arméniens du « Patria Quae Dicitur Parthia » de l’Anonyme de Ravenne. D’après Dillemann et Sinclair, ce serait la ville moderne d’Ambar.

Stèle de Naram-Sin trouvée au Pir Huseyn - Musée de Turquie

Stèle de Naram-Sin trouvée au Pir Hüseyin – Musée de Turquie

https://www.academia.edu/39137144/Potts_2019_Armenian_toponyms_in_the_Patria_Quae_Dicitur_Parthia_according_to_the_Cosmographia_of_Ravennas_Anonymus_Pp_434_437_in_Avetisyan_P_S_Dan_R_and_Grekyan_Y_H_eds_Over_the_Mountains_and_Far_Away_Oxford_Archaeopress?auto=download

Plus précisément, dans la vallée d’Ambar, le site appelé « Pir Hüseyin » me paraît être Turira / Dirra. Sur cet ancien village, situé à 25 km au nord-est de Diyarbakir, une stèle de Naram-Sin a été exhumée. Ce qui montre qu’il s’agit d’un tell du début de l’âge du bronze. C’est sans doute lui qui a laissé son nom à la région.

Il est possible que cette cité de Dirra soit celle de Daraum, abondamment mentionnée dans les archives d’Ebla. Le vizir Ibrium y avait un entrepôt qui servait de relais de distribution pour des villes plus éloignées.

Mes notes de vraisemblance :
La Dirra néo-assyrienne était le site de Pir Hüseyin : 4/5
La Turira hittite, la Daraum d’Ebla était le site de Pir Hüseyin : 4/5

 

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus