Urbilum était l’Arbela néoassyrienne, la ville d’Erbil

Dans les tablettes néo-assyriennes, Ishtar d’Arbela est souvent mentionnée. Les historiens n’ont pas de doute sur cette identification qui correspond à la ville d’Arbèles connue des Grecs comme le lieu d’une célèbre bataille d’Alexandre le Grand, l’actuelle cité d’Erbil en Irak.
Strabon a écrit à son sujet : « Les Macédoniens virent dans Gaugamèles une mince bourgade, et dans Arbèles un lieu considérable ». Ce qui montre l’importance qu’avait cette dernière ville lors de l’empire Perse.
http://www.livius.org/articles/place/arbela-erbil/?
Vers 1800 avant notre ère, ce même toponyme, Urbel, apparaît sur une des stèles de Dadusha d’Eshnunna : « Dans les murs de Qabra se trouve Bunu-Eshtar, le roi du pays d’Urbel, que j’ai abattu avec mes puissances armes … », alors que celui-ci n’existe pas sous cette forme dans les archives de Mari. Seule une stèle dite de Shamshi-Adad de Mardin ou Sinjar l’évoque : « Durant le vingtième jour du mois de Addar, j’ai traversé la rivière Zab et fait une razzia sur le pays de Qabra. J’ai détruit les récoltes du pays et durant le mois de Magranum j’ai capturé toutes les cités fortifiées du pays d’Urbel. J’ai établi mes garnisons dans tout le pays. » L’origine et la datation de cette stèle ne sont pas assurées.

En revanche, la cité est abondamment mentionnée dans les archives d’Irisagrig qui datent des alentours de 2000 avant notre ère.

Mes notes de vraisemblance :
Urbilum était l’Arbela néoassyrienne, la ville d’Erbil : 4/5

 

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus