Oylum hoyük était la ville d’Ullisum ou Kallasu

Oylum hoyûk est située non loin de la moderne Kilis, en Turquie, tout près de la frontière syrienne.
Le chef de l’équipe de fouille est le professeur Atilla Engin. C’est le doyen de la faculté de l’Université de Gaziantep et le chef du département d’archéologie de la faculté des lettres de la même université.
Selon Atilla Engin, Oylum Höyük est le tumulus le plus important de la région du sud-est de l’Anatolie et de la Turquie. Le travail effectué a révélé une structure monumentale appartenant à la première période de l’âge du bronze moyen.
Les travaux montrent que le monticule a été habité en permanence, au moins depuis la fin de la période chalcolithique (3500-3000 avant JC) jusqu’à l’époque romaine. Il apparaît être un centre régional durant l’âge du bronze (3000 à 1000 avant JC), avec de nombreux monticules satellites autour de lui.
Ont été trouvés :

  • Deux tablettes cunéiformes en argile datant de la deuxième période de l’âge du bronze moyen et de l’âge du bronze tardif ;
  • Un sceau cylindre en Lapis-lazzuli de Bitna ou Ena, prêtre de Beltu et Enlil ;
  • Un sceau d’Ini-Tessub, roi de Karkémis.

https://www.jstor.org/stable/24878374?read-now=1&seq=1#page_scan_tab_contents
La première tablette traduite évoque :

  • Des divinités d’Ankuwa, de Katapa et de Dunna ;
  • La phrase : « Si vous, les rois de Nuhasse, êtes en guerres, … » ;
  • Des signataires : Hantitassu d’Ankuwa, Katahha d’Ankuwa, la reine de Katapa, Ammama de Tahurpa, Hallara de Dunna.

Cela montre :

  • Une dépendance des grands pays plus à l’ouest, la plupart des toponymes sont connus dans les archives de Kanès ;
  • Une appartenance au pays de Nuhasse de l’Empire Hittite.

https://www.dailysabah.com/arts/excavation-resumes-in-oylum-hoyuk-on-syrian-border/news

Il est très probable qu’Oylum hoyûk soit la préhistoire de la ville de Kilisi toute proche. Iluwasi est mentionné sur une stèle de Gourgoum. Ulisum du troisième millénaire correspond. Une inscription d’un petit fils de Sargon 1er stipule : « Nergal ouvrit la route de Naram-Suen, le fort, et lui donna Armanum et Ebla ; il lui offrit aussi l’Amanus, la Montagne des Cèdres et la Mer Supérieure. Et grâce à l’arme de Dagan, qui exalte sa royauté, Naram-Suen, le fort, vainquit Armanum et Ebla et, depuis la rive de l’Euphrate jusqu’à Ulisum, il défit les gens que Dagan venait de lui donner, et ils portaient la corbeille d’Aba, son dieu, et il tint en domination l’Amanus, la Montagne des Cèdres ».
Une tablette d’Emar montre aussi que Hululas était le siège du dieu Dagan.
Dans les tablettes d’Alalakh, il apparaît que des anciens de la ville d’Allisé ont reçu du grain de la part de la cité d’Adabik, non loin. Selon Jean-Marie Durand, dans « Le Culte d’Addu d’Alep et l’affaire d’Alathum », ce toponyme est plutôt à lire « Kallasu ». Il était le siège d’un culte d’Addu de Kallasu.

De plus, les traducteurs des tablettes d’Ebla ont identifié une ville appelée Halsum proche de Karkémis.

Assaut d'une cité à l'âge du bronze - Musée de Turquie

Assaut d’une cité à l’âge du bronze – Musée de Turquie

Aussi, il est très probable que ce soit la cité appelé Alzi dans les textes médio-assyriens. Les annales de Tukulti-Ninurta I (1243-1207) sont les plus significatives : Y apparaît un souverain d’Alzi appelé Ehli-Teshub. Ce nom se retrouve dans un courrier de Taanach et dans les archives d’Ougarit (« Une bibliothèque au sud de la ville » sous la direction de Marguerite YON) vers la même époque (deuxième moitié du 13e siècle avant notre ère).
Tukulti-Ninurta I évoque en même temps Alzi, Mamma, Tarse, Paphos et Pusheshe.

Les archives hittites montrent clairement qu’Alzi (à ne pas confondre avec Alshe ou Alse) est une capitale du pays de Nuhasse lors du règne de Suppiluliuma, notamment dans CTH53 qui est un traité avec Tette le Habiru.

Dans ce blog il est considéré comme étant le toponyme Aliçir des annales de Salmanazar III, qui a pris cette cité.

Mes notes de vraisemblance :
Oylum hoyük était la ville de Halsum des archives d’Ebla au 3e millénaire avant J-C : 4/5
Oylum hoyük était la ville d’Ullisum au 3e millénaire avant J-C : 4/5
Oylum hoyük était la ville de Kallasu des archives de Mari : 3/5
Oylum hoyük était la ville d’Alzi des textes médio-assyriens : 3/5
Oylum hoyük était la ville de Iluwasi ou Aliçir à l’âge du fer : 3/5

 

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus