Ahuna, la contemporaine Khunayz en Syrie dans la vallée du Balikh ?

Dans l’itinéraire de Yale ou Urbana, cette cité est située entre Tuttul et Zalpah, sur le Balikh. C’est aussi ce qui ressort des textes du tell Hariri, avec une proximité certaine avec Zalpah :

  • II 53 : « Les scheichs se sont réunis à Zalpah et sont allés à Ahuna » ;
  • I 118 : « Qui a emmené ces bouviers ? L’homme d’Ahuna a emmené 5 personnes et celui de Zalpah 5 autres ».

Après avoir levé des troupes sur les Bords de l’Euphrate, une armée mariote est partie pour défendre Zihlalum située vers les rives de l’Euphrate. En chemin, cette armée a pris Ahunâ.
Dans les archives de Hattusa, lors de l’installation d’un de ses fils à Karkémis, Suppiluliama a regroupé des villes autour de Karkémis, qu’il a complété de cités d’Astata. Sont mentionnées de cette dernière région : Ekalte, Ahuna et Terqa.

De nombreux chercheurs situent la ville d’Ahuna au Tell es-Seman sans être convaincants. La localisation la plus plausible est dans «Subat-Samas et Tuttul» de Hildegard Lewy : Ahuna serait la Macédonienne Ichnai, qui correspondrait à Hnêz, Khenez, Khanusaen ou Khunayz située 36 km au nord de Raqqah, effectivement le long du Balikh.
https://www.jstor.org/stable/43073375?seq=1#page_scan_tab_contents

Mes notes de vraisemblance :
Ahuna était la contemporaine Khunayz en Syrie dans la vallée du Balikh : 3/5

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus