Le Tell Rimah : entre Razama, Qattara et Karana, c’est Qattara qui est admis

Voilà un site où les éléments d’identification abondent, mais, au premier abord, sans convergence vers un même nom : Le tell Rimah est situé dans la région de Ninive, à l’ouest de Mossoul dans l’actuel pays d’Irak. Il a été fouillé de 1964 à 1971 par une équipe du « British School of Archaeology in Iraq » conduite par David Oates.
En 1967, une stèle de Adad-nirari III y a été trouvée montrant que le nom Neo-Assyrien du site était « Zamahu ».
http://www.ancientpages.com/2016/11/23/stele-of-tell-al-rimah-and-deeds-of-assyrian-king-adad-nirari-against-rebellious-kings/
En 1968, c’est une plaque de fondation hors contexte qui a été exhumée avec une écriture montrant que Sarrum-kima-kalima, fils de Aniskibal, construisit un palace dans Razama. Toutefois, cette trouvaille n’était pas isolée, des sceaux de différents autres personnages y ont aussi été dégagés.
Enfin, de nombreuses tablettes ont été extraites dans différentes pièces du palace. Notamment :

  • Une dizaine de courriers destinés à Hatnu-rapi ou Hatnu-rabi ;
  • Une abondante correspondance de dame Iltani, dont des échanges avec Aqba-hammu, son mari, qui semble la plupart du temps être en voyage ou à Karana ;
  • Une cinquantaine de tablettes près d’un temple ;
  • Un ensemble de textes se référant à la gestion du vin et de la bière.

La difficulté d’identification du site a été accentuée par le fait que deux toponymes y sont mentionnés de façon majoritaire et égale : Qattara et Karana.
Quelques années plus tard, un ensemble de nouvelles tablettes des archives de Mari permet de conclure de façon indiscutable que Hatnu-rabi était un roi de Qattara. M.7259 montre que, sous Zimri-Lim, il a été démis de toute responsabilité sur Karana au profit d’Asqur-Addu.
Une lettre de Aqba-hammu indique que des tablettes ont été ramenées de Karana, située à trois jours de voyage du lieu principal de résidence de dame Iltani, Qattara.
Et puis, une dizaine de textes se référant à la gestion du vin et de la bière précisent qu’il s’agit d’entrées ou de sorties du stock de Qattara. Ces tablettes-là n’avaient aucun intérêt à être déplacées et prouvent bien que le site de Rimah était l’ancienne ville de Qattara.
http://www.cairn.info/revue-d-assyriologie-2001-2-page-115.htm

Mes notes de vraisemblance :
Le Tell Rimah était la ville de Qattara : 4/5
Le Tell Rimah était la ville de Karana : 2/5

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus