Tell Taban, l’ancien Tabetu ou Tabâtum

Le tell Taban est situé en Syrie, le long de la rivière Habur, 14 km au sud de la ville actuelle de Hassake. Environ 500 tablettes ou fragments de tablettes y ont été trouvés par une équipe d’archéologues de l’Université de Kokushikan de Tokyo, entre 1997 et 1999. Les fouilles ont repris en 2005, et elles sont toujours en cours.

La majeure partie des tablettes du tell Taban est de la fin du IIe millénaire avant notre ère, alors que la ville de Tabetu faisait partie du royaume assyrien. Mais quelques-unes se réfèrent à des périodes antérieures. C’est leur analyse qui a permis de comprendre qu’après la destruction de Mari, Terqa a maintenu une unité politique appelée « pays de Hana » englobant une bonne partie de la vallée du Habur. Et puis, quelques siècles après, le pays de Mari semble toujours mentionné, notamment dans les tablettes de Nuzi et d’Ougarit. Est-ce parce que le nom du pays est resté en mémoire, ou est-ce qu’il y a des erreurs de datation des tablettes de Nuzi et d’Ougarit ?

Dans les archives retrouvées à Mari, Tabatum n’apparaît que dans une dizaine de tablettes. Dans la lettre II 80, il est fait mention d’un bateau de Tabâtum : il s’agit sans doute d’une embarcation qui devait régulièrement descendre la vallée du Habur, notamment pour livrer les récoltes. Mais le Habur n’a jamais été navigable en amont de Qattunan. Il est possible que le bateau empruntât des canaux dont les traces sont encore visibles dans la vallée, et mentionnés dans la tablette XIV 15, en même temps qu’un responsable de l’irrigation appelé Iddin-Dagan, le gestionnaire de Tabâtum. De ce fait, la culture de l’orge, bien documentée, semble avoir été la principale ressource de la ville qui, par ailleurs, manquait de bœufs et de main d’œuvre.
Tabâtum apparaît clairement comme faisant partie du district de Qattunân. Le courrier II 57 montre que, pour aller de Nagar à Mari, il fallait passer par les villes de Tabatum et Qattunân, toutes les deux situées le long du Habur.
La cité se trouve probablement dans les archives d’Ebla sous la dénomination « Tibadu ».
Après la destruction de Mari, et avant son intégration au royaume assyrien, la ville de Tabetu a dû faire partie du royaume de Mitanni. Cette période est la moins bien documentée par les tablettes. Elle est ensuite mentionnée dans les annales de Tukulti-Ninurta II, roi d’Assyrie, vers le 9e siècle avant J.-C.

Mes notes de vraisemblance :
Le tell Taban était la ville désignée, en Akkadien, Tabatum ou Tabetu : 5/5

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus