Le Tell Sheikh Hamad, Tall Seh Hamad ou Tell Cheikh Hamad s’appelait « Dur Katlimmu »

En Syrie, à partir de 1970, le Tell Sheikh Hamad a été fouillé par des archéologues allemands de l’Université Libre de Berlin. Ils ont montré une occupation du site du Bronze Moyen au Bronze récent. Aux alentours, ils ont trouvé des canaux et tout un système d’irrigation qui ont permis une agriculture régionale prospère.
http://www.schechhamad.de/
Vers le 14e siècle avant notre ère, les Assyriens assuraient l’administration des territoires de la région du Habur depuis ce lieu. C’est ce que montrent les quelques 550 tablettes qui y ont été retrouvées. Parmi celles-ci il y a la correspondance du gouverneur de Dūr-Katlimmu : Assur-idin. Ce qui a surpris les archéologues est l’utilisation du titre « roi de Hanigalbat » par ce personnage qui représentait localement l’autorité assyrienne : il se faisait appeler « sukkallu rabū » du Hanigalbat.
Dur Katlimmu est évoquée dans les textes néo-assyriens d’Assurnasirpal II, dans ses annales, durant un périple qui l’amena à descendre la rivière Habur pour rejoindre l’Euphrate. La cité a également été rencontrée par Tuklti-Ninurta II lors de ses campagnes militaires.
http://www.louvre.fr/12h30l%E2%80%99etablissement-assyrien-de-dur-katlimmu-syrie-nouveaux-resultats-et-interpretation
L’appellation du tell Sheikh Hamad par Dur-Katlimmu est certifiée par ces écrits durant toute la période néo-assyrienne.

Mes notes de vraisemblance :
Le Tell Sheikh Hamad ou Tall Seh Hamad ou Tell Cheikh Hamad s’appelait Dur-Katlimmu : 5/5

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus