Il existait une ville de nom « Harbé » le long de l’Euphrate

Dans « Les toponymes paléo-babyloniens de la Haute-Mésopotamie » Nele Ziegler et Anne-Isabelle Langlois distinguent trois cités différentes avec le même nom « Harbé » :

  • Une première, localisée dans le Suhum, dont l’existence est prouvée par les archives des tells Al Rimah et Hariri, puis plus tard par la 6e campagne de Tukulti-Ninurta II. Sa localisation à Khan Baghdadi est très probable.
  • Une deuxième dans le Yamutbal, disputée par les rois d’Andarig et de Kurda.
  • Une troisième dans le royaume d’Aslakka. D. Charpin considère que cette dernière est possiblement celle des textes médio-assyriens, positionnée au Tell Chuera par les textes qui y ont été trouvés.

Il se peut, aussi, que la cité du Suhum ait été sous la dépendance du Yamutbal un certain temps.

Harbé ou Harbû du Suhum apparaît bien le long de l’Euphrate dans plusieurs textes des archives de Mari. En effet, une offensive de l’armée d’Esnunna y est documentée précisément jusqu’à Harbû : les mariotes craignant pour la ville de Yabliya (IV 88) plus en amont ont organisé la défense en envoyant des bateaux pour permettre la traversée de l’Euphrate par leur armée à Yabliya (IV 81).
Ces événements sont concomitants avec ceux racontés par les archives de la salle II du palais du Tell Al Rimah : Harbé y est mentionnée.

Mes notes de vraisemblance :
Une ville de nom « Harbé » existait dans le Suhu à Khan Baghdali : 4/5

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus