Hanat du 2e millénaire avant notre ère était l’actuelle Anah

 

Des tablettes de Mari évoquent une ville sur l’Euphrate appelée Hanat :

  • VI71 : « Meptum m’a entrepris en ces termes à propos des bateaux qui sont venus à Hanat avec moi : « Je vais réunir ces barques et des pêcheurs, 1 par barque, afin qu’ils tiennent le port de Yabliya. » ».
  • I56 : « Voilà je viens de t’expédier Zimri-Erah depuis Yabliya. Hasidanum a été déplacé avec lui : il habitait Hanat ».
  • A.2053 : le Suhum s’étend de Mulhan jusqu’à Hanat.

Dans les quelques textes trouvés à Terqa, probablement cette même cité est orthographiée « Hanna ».

Dans les archives d’Ebla Ana est très peu mentionnée, elle apparaît comme une dépendance de Hazuwan dans les textes qui relatent un conflit entre Mari et Ebla.

La cité est décrite sur une île avec l’orthographe « Anat » dans les annales de Tukulti-Ninurta II, roi d’Assyrie, vers le 9e siècle avant J.-C. Il la situe précisément à une journée de marche plus en amont de l’île de Telbis.

Il s’agit bien du lieu écrit Anatho par Isidore Charax, Anatha par Ammianus Marcellinus, c’est-à-dire la moderne Anah en Irak qui a subi un récent déplacement :
http://johnsonmatel.com/blog1/2008/08/vist_to_anah.html
J.K. Ibrahim a fait quelques fouilles sur l’île avant sa submersion par les eaux du barrage de Haditha. Elle était longue de 950 m et large de 190 m. Il y a trouvé des céramiques médio-assyriennes et kassites. Rien de plus ancien. Il faut croire que, comme pour l’île de Bijan probable Sapiratum dans l’antiquité, les couches archéologiques les plus anciennes ont été détruites par des crues de l’Euphrate.

Mes notes de vraisemblance :
Hanat du 2e millénaire avant notre ère était l’actuelle Anah : 5/5

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus