Le site de « Sur Jureh » s’appelait « Gabbari-bani » ou « Gabbari-ibni »

« Sur Jureh » ou « Sur Jar’a » était un site archéologique sur la rive gauche de l’Euphrate, située entre les villes modernes d’Anah et de Haditha, en Irak, dans un méandre maintenant submergé du fait de la construction du barrage de Haditha.

En 1978, à « Sur Jureh », des chercheurs irakiens exhumèrent une vingtaine de tablettes cunéiformes. Des fouilles britanniques, sous la direction de M. Roaf, en ajoutèrent d’autres. Une d’entre-elle, au nom de Ninurta-kudurri-usur, gouverneur de Suhu et Mari, rapporte l’attaque d’une caravane de chameaux.
La mention de ce dignitaire, connu par ailleurs, a permis de dater les tablettes du deuxième quart du huitième siècle avant J.-C. Des stèles y ont également été trouvées. Cet ensemble de textes montre que le royaume de nom « Suhu et Mari » dépendait alors de l’Assyrie, avant d’être sous l’influence de Babylone. Les traces les plus anciennes sont du Moyen Empire Assyrien.

D’autres tablettes de ce lieu sont plus significatives quant à la désignation de la cité :

  • « Moi, Samas-resa-usur, gouverneur du pays de Suhu et du pays de Mari, j’ai construit une ville et je l’ai appelée « Gabbari-bani » »
  • « J’ai érigé une plaisante demeure dans ma ville de « Gabbari-bani ».

Le site de Glei’eh, en face, de l’autre côté de l’Euphrate, est de la même époque, et est réputé pour être la cité de Hudubili, au milieu de prairies, mentionnés dans les annales de Tukulti-Ninurta II.

Mes notes de vraisemblance :
Le site de « Sur Jareh » s’appelait « Gabbari-bani » ou « Gabbari-ibni » : 3/5
En face de « Sur Jareh », le site de Glei’eh était Hudubili : 2,5/5

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus