Ardata était au Tell Ardé

Situé à environ 10 km au Sud-Est de Tripoli, le tell Ardé est sur un axe de passage important à travers les monts du Liban sur l’actuelle commune d’Ardeh. Les recherches archéologiques, libano-françaises, montrent qu’il a été occupé du Néolithique à nos jours.
http://www.arscan.fr/vepmo/chypre-au-neolithique/le-levant-nord-aux-ages-du-bronze/arde/

C’était la ville d’Ardata, ou Ardé, mentionnée dans les archives d’Ougarit, les lettres d’Amarna et les descriptions des campagnes syriennes de Thoutmosis III (Artt).

Dans EA75 Rib-Adda écrit : « Les Apiru ont tué Aduna, le roi d’Irqata, il n’y a personne qui ait dit quoi que ce soit à Abdi-Asirta. Aussi continuent-ils leurs prises. Miya, l’homme d’Arasni, s’est emparé d’Ardata et, juste maintenant, les hommes d’Ammiya ont tué leur seigneur, j’ai peur ».

Le rapprochement est justifié par la proximité phonétique et par les toponymes voisins donnés par les textes d’Amarna.

Mes notes de vraisemblance :
Ardata était située au Tell Ardé : 4/5

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus