Sigata des lettres d’Amarna était la ville appelée Sahita par les Hittites ?

 

Dans les lettres d’Amarna, Sigata est souvent mentionnée avec Ampi. Ce sont deux ports non loin l’un de l’autre. Ainsi EA76 est une lettre de Rib-Hadda au pharaon : « Qui est donc Abdi-Asirta, le chien, qui ose prendre toutes les villes du roi pour lui-même ? Est-il le roi de Mitanna, ou le roi des Kassu ? Il vient de réunir tous les Apiru contre Sigata et Ampi. Il a pris ces deux villes. [...] Pendant des années les archers patrouillaient dans le pays, et pourtant, maintenant le pays du roi et Sumur, ta ville de garnison, se sont joint aux Apiru sans que tu fasses un envoi d’archer. »
A priori, d’après l’abondante série de courriers adressés par Rib-Hadda au pharaon, il semble que Sigata et Ampi soient, avant Sumur, les premières villes portuaires prises par Abdi-Asirta.

Dans les archives de Hattusa, Sahita apparaît dans une annexe de Bo 86/299 qui décrit les frontières du pays de Tarhuntassa. Il s’agit d’une description des villes qui ont été données sans leurs habitants : « Anta et ses établissements déserts, les villes de Lahhiwayassi, Wastissa, Hadduwassa, Handawa, Daganza, Simmuwa et Sahita ».

Une dénomination « Salitta », proche phonétiquement, existe aussi dans la liste des villes entrepôts de Telipinu.

Dans les tablettes d’Alalakh, la même cité s’appelait probablement Sakutti.

Il est possible que cette cité portuaire soit la classique Sidé, non loin d’Antalya, en phase avec ma proposition de localisation de Sumur. Des fouilles archéologiques ont montré que ce port était actif dès le milieu du 2e millénaire avant notre ère. Et puis d’autres toponymes de la liste ci-dessus sont des localités voisines.

http://www.antalyaturkey.net/side.htm

Mes notes de vraisemblance :
Sigata des lettres d’Amarna était appelée Sahita ou Salitta par les Hittites : 2,5/5
Sigata des lettres d’Amarna était la classique Sidé : 2,5/5

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus