Au Liban, Sarafand est l’ancienne Sarepta

Sarafand est une ville contemporaine du Liban, en bord de mer, environ 15 km au sud de Sidon. En 1978, J.B. Pritchard publia le résultat des fouilles menées par son équipe, entre 1969 et 1974, sur un tertre proche de la cité actuelle, qui était déjà réputée être l’antique Sarepta. Il y a trouvé un port romain, avec des anneaux pour amarrer les bateaux, et une ville phénicienne de l’âge du fer dotée d’un sanctuaire de Tanit-Ashtarté.

Epave d'Uluburun - Lingots de verre

Epave d’Uluburun – Lingots de verre

Une activité industrielle liée au verre y a toujours subsisté.
https://www.lorientlejour.com/article/995889/le-village-prefere-des-libanais-9-sarafand-le-reveil-dune-cite-mythique.html
Bien évidemment la dénomination actuelle de la ville moderne est une déformation du nom ancien. Sarepta est mentionnée dans les annales de Sennachérib comme dépendante de Sidon, confirmant le travail des archéologues.
Les fouilleurs ont toutefois relevé que la plus ancienne couche d’habitat a débuté au Bonze Moyen, vers le milieu du 2e millénaire avant notre ère. Aussi, il est possible que ce soient des habitants de cette ville qui ont été appelés Sariputu dans des textes hittites : c’étaient des artisans dont la fonction était de teindre des étoffes de laine. Le souverain hittite a chargé le maire de Salmiya de faire le nécessaire pour subvenir à tous leurs besoins.

Mes notes de vraisemblance :
Sarafand est l’ancienne Sarepta : 4/5

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus