Sidon, l’actuelle ville de Saïda au Liban

D’après Michel Gras, Pierre Rouillard et Javier Teixidor, dans « L’univers phénicien », Sidon a été la première grande cité Phénicienne. Dans les textes cunéiformes elle était associée au classificateur cunéiforme « kur » qui signifie pays, alors que Tyr, Byblos, Arwad étaient qualifiées de ville. Il y a quelques siècles, en France, les phéniciens étaient le plus souvent appelés « Sidoniens » en souvenir de la prépondérance de cette cité, qui s’orthographie maintenant Saïda dans l’actuel Liban. Elle est mentionnée 38 fois dans l’Ancien Testament.
http://www.pheniciens.com/cites/sidon.htm

Lingot à peau de bœuf de l'épave d'Uluburun

Lingot à peau de bœuf de l’épave d’Uluburun

Sidon s’appelle Siduna dans les lettres d’Amarna, datées du début de la deuxième moitié du 2e millénaire avant notre ère. Ces courriers rapportent de multiples conflits entre les maires des villes du Levant, sans doute liés au désintérêt d’Akhénaton pour cette région. L’homme fort du lieu, Zimredda, y a le titre de « maire de la ville ». Il est l’objet de plaintes de la part du commissaire de Tyr, qui se dit assiégé par l’homme de Sidon. Ce dernier entendait maintenir, voire renforcer, la suprématie de sa cité portuaire sur les autres ports du Levant. Cet ensemble de villes de la côte s’appelait alors, déjà, Canaan, ou plus exactement Kinahni en Akkadien.

En 2005, des objets et bâtiments du IIIe millénaire ont été trouvés sur le site du collège de l’ancienne cité par une équipe Anglo-libanaise.

A 5 kilomètres du centre de Sidon se trouve le temple d’Echmoun bâtit sur la rive sud du fleuve Bostrenus, appelée actuellement Al-Awali, à une petite distance de son embouchure sur la Méditerranée. Il s’agit du principal monument phénicien conservé de nos jours au Liban. Il date du VIIe siècle avant notre ère, lorsque Sidon était sous l’influence babylonienne.
Du fait de l’histoire récente du pays, la plupart des plus beaux objets de Sidon se trouvent dans divers musées hors du Liban.

http://fabienne.et.wassim.free.fr/saida1/collections.htm

Mes notes de vraisemblance :
Saïda était appelée Sidon par les Grecs : 5/5
Saïda était Siduna en Akkadien : 5/5

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus