Kuwalapassa semble être Kelbessos et non Telmessos

 

En Anatolie, durant la deuxième partie du 2e millénaire avant notre ère, sous le roi hittite Hattusili III, une guerre contre des hommes du Lukka avait vu ces derniers parvenir jusqu’à Kuwalapassa. Ils avaient mis leurs frontières en haut, à Zallara, d’un côté dans le Bas Pays et d’un autre côté dans le pays de Harzuina. Le manque d’eau avait stoppé une partie des protagonistes à Kuwalapassa.

La plupart des historiens considèrent que Kuwalapassa est la gréco-romaine Telmessos. Pour d’autres chercheurs, Kuwalapassa serait située au nord du lac Kestel. Ce serait un site non identifié sur la commune de Kaynar Kalesi, près de Kusbaba.

Harzuina peut être une déformation de la prononciation d’Arzawa, dû à un scribe de l’époque du roi Suppiluliuma : l’étape intermédiaire « Arzawiya » est bien identifiée sous Thuthaliya I, II ou III. Le Bas Pays étant vers l’Est, le pays d’Arzawa devait comprendre tous les territoires plus à l’Ouest.
La position géographique du site gréco-romain de Kelbessos, en hauteur et vers le nord du Lukka, donne plus de sens aux textes hittites que celle de Telmessos. La phonétique est aussi en faveur de cette dernière ville de Pisidie qui a dû, quelques temps, faire partie du Lukka.

Kelbessos est située dans la montagne de nom Örentepe, à plus de 1000 m de hauteur, à l’ouest d’Antalya, à 12 km de Termessos. Des inscriptions montrent que le site existait lors de la période hellénistique. Un mur d’enceinte protégeait la cité. A ce jour, Kelbessos n’a pas été fouillée, et donc son antériorité n’est pas déterminée.
Des inscriptions sur les sarcophages constituent une preuve du nom de la ville pisidienne : la déesse Artémis Kelbessis y était adorée.
http://www.reiseinfo-tuerkei.de/Tuerkei/Reiseland/Kelbessos.htm

Mes notes de vraisemblance :
Le site de Telmessos s’appelait Kuwalapassa sous les Hittites : 2/5
Le site de Kelbessos s’appelait Kuwalapassa sous les Hittites : 3/5

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus