La rivière Siyanta des Hittites et la classique Sinda

 

En Anatolie, d’après les archives des Hittites, le pays de la rivière Siyanta était le premier domaine du félon Mudduwatta. Il était situé en Arzawa, près du pays de Mira.
Dans le texte CTH68 de Hattusa qui décrit les limites du pays de Mira, les rivières Astarpa et Siyanta forment des frontières d’alors du pays de Mira : « le pays de Kuwaliya sera ta frontière. [...] Tu ne fonderas aucune cité sur la rivière Astarpa ou sur la rivière Siyanta… » Et donc, le pays de la rivière Siyanta se confond avec le Kuwaliya, la Kabalis classique.
Siyanta provient probablement d’un nom de ville qui correspond à la classique Sinda. La cité était située sur une île vers l’amont de cette rivière, qui dans la littérature classique, est appelée Caularis, affluent de l’actuelle Dalaman.
Lors de période Gréco-romaine, Sinda était réputée être à l’extrême ouest de la Pisidie, au voisinage de Cibyra qui elle était en Phrygie ou dans une région indépendante appelée Kabalis. Les ruines de Sinda se situent sur la commune actuelle de Korkuteli.
Durant l’expédition du consul Manlius, rapportée par Tite-Live et Polybe, l’armée romaine, en partant de Cibyra, traversa d’abord le territoire de Sinda pour se diriger vers la Galatie.
http://www.wildwinds.com/coins/greece/pisidia/isinda/i.html

Mes notes de vraisemblance :
La rivière Siyanta était l’actuelle Dalaman : 3/5
Siyanta était la classique Sinda en Kabalis : 2,5/5

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus