Wiyanawanda était la ville gréco-romaine d’Oenoanda

 

Le site antique d’Oenoanda, ou Oinoanda, près de l’actuelle ville de Seki, est situé dans les hautes montagnes au sud-ouest de la Turquie, dans l’ancienne province gréco-romaine de Lycie, région de Kabalis, non loin du Xanthos.
https://newepicurean.com/suggested-reading/diogenes-of-oinoanda/
Œnoanda est surtout connue par une gigantesque inscription en son lieu qui s’étendait sur 80 mètres. Son auteur en était Diogène d’Œnoanda, un grec du 2e siècle après J.C., qui a fait graver un résumé de la philosophie d’Épicure sur un mur de sa ville.
http://chaerephon.e-monsite.com/medias/files/oenoanda.html

Œnochoé hittite

Œnochoé hittite

1500 ans auparavant, des tablettes hittites évoquent Wiyanawanda. Ce nom de signifie « pays du vin » en langue indo-européenne. La cité est mentionnée comme frontière du pays de Mira. Une fête de printemps y était célébrée pour le compte de deux dieux locaux.

Wiyanawanda apparaît dans le testament du grand berger Sahurunuwa en faveur de ses fils et de ses petits-enfants. Il y possédait un domaine. Aujourd’hui, ce personnage est considéré comme étant physiquement différent du roi Sahurunuwa de Karkemis. Pourtant son sceau a été retrouvé sur le site d’Ougarit, port ouvert sur cette région de la Méditerranée.

C’est l’inscription dite de Yalburt, découverte en 1970, près d’Ilgin au nord-ouest de Konya, qui a permis une bonne reconstitution des noms des principales villes du pays de Lukka. En effet, il s’agit d’annales retraçant la victoire du dernier Tuthaliya sur le pays de Lukka. Wiyanawanda est la première cité mentionnée.

Une inscription plus tardive dite du « Südburg », trouvée sur un mur de Hattusa, attribuée à Suppiluliyama II, évoque un certain nombre de pays qui auraient été conquis par son ancêtre Suppiluliuma I. Ses pays sont identifiés, pour la plupart, par le nom de leurs capitales : Wiyanawanda y apparaît aux côtés de Tamina, Masa, Luka, Ikuna. Ce qui montre que la ville avait pris plus d’importance vers la fin de l’Empire Hittite, se positionnant comme centrale dans son territoire.

Mes notes de vraisemblance :
Oenoanda de Lycie était l’ancienne Wiyanawanda des Hittites : 4/5

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus