Sallapa était la classique Salaberina au Kepez Tepe

En Anatolie, dans les textes hittites, qui s’étendent sur plusieurs siècles, le toponyme Sallapa y est abondant. Voici les textes en question :

1. Sallapa est mentionnée à la suite d’Adaniya et du pays d’Arzawa dans l’édit ro I 66-69 qui décrit une révolte générale lors du règne de Zidanta ;
2. Sous Arnuwanda I, Sallapa et le Pitassa sont des lieux de conquête de Madduwatta. Ce dernier c’est aussi emparé du pays d’Alasiya (Chypre), d’Iyalanti, Zumarri, Wallarimma, Attarsiya et le Haballa ;
3. Dans la tablette KUB XIX 12, sous Arnuwanda I aussi, le feu a été mis à Sallapa, puis des opérations militaires sont décrites au mont Nanni, vers le pays de Mukis, et dans le pays d’Arzawa ;
4. Suppiluliuma, au début de son règne, a combattu vers le Mira, l’Arzawa, le pays de Haballa, le Pitassa, Mauirassi, Tawanuwa, le mont Tiwatassa, Alassa, Waliwanta et Sallapa ;
5. Sous Mursili II, c’est à Sallapa que le grand roi a fait la jonction de son armée avec celle de Sarri-Kusuh, roi de Karkemis. Puis ensemble ils se sont dirigés vers l’Arzawa jusqu’à Aura ;
6. D’après CTH 68, c’est à Sallapa que Mursuli II a demandé la soumission du Mira. Mais Mashuiluwa a préféré fuir au Masa, laissant les Anciens du Mira réclamer l’intronisation de Kupanta-Kuranta ;
7. D’après KUB W=XIV 3 I, c’est aussi à Sallapa que Mursili II a tenté d’obtenir l’extradition de Piyamaradu qui avait brûlé Attarima. La lettre Tawagalawa décrit les démarches effectuées auprès du roi d’Ahhiyawa pour l’obtenir.

Enfin, Urhi-Teshub, qui a été roi de Tarhuntassa, apparaît comme roi de « Zulapa » dans KUB3.5. Ce dernier point est d’importance, car il permet de positionner cette cité dans le pays de Tarhuntassa.

Les itinéraires romains situent la ville de Salaberina (Salabe) au Kepez Tepe, qui avait déjà été identifié par Ballance au sud du village de Gideriç à environ 28 km de Aksaray, la classique Garsaura. La station est sur un des axes qui permet, à partir de Garsaura, de rejoindre Tyane en contournant par l’ouest les massifs volcaniques.
http://www.cambridge.org/us/talbert/talbertdatabase/TPPlace2294.html
Cette position apparaît réaliste pour Sallapa. Kepez Tepe n’a pas été fouillé.

Mes notes de vraisemblance :
La classique Salaberina était situé au Kepez tepe à Gideric : 3/5
La hittite Salappa était la classique Salaberina : 2,5/5

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus