Kinnara était la classique Kinolis, aujourd’hui Ginolu ?

D’après Jacques Freu et Michel Mazoyer, dans « Les débuts du Nouvel Empire Hittite », la classique Kinolis était l’héritière de la Kinnara hittite. Ce toponyme apparaît comme étant le chef-lieu d’un district (large région) dans des textes des débuts du Nouvel Empire Hittite appelés « Instructions aux commandants ». Trois districts sont souvent mentionnés ensemble : Kinnara, le Kalasma et le Kassiya. M. Forlanini a situé le district de Kinnara en bordure du Pont-Euxin, d’Inebolu à Sinope. Le deuxième, le Kalasma, semble plus à l’ouest encore.
Dans les textes Paléo-assyrien cette cité semble orthographiée Kilara. Des femmes esclaves en étaient originaires. Sargon d’Akkad, en évoquant ses victoires sur les peuples occidentaux, a dit avoir « relié les têtes des gens de Kilari avec des rênes ».
Les historiens de l’époque gréco-romaine situent Kinolis à la moderne Ginolu sur la côte de la mer noire à l’ouest de Sinope. Un château d’époque vénitienne y est attesté.
https://turkisharchaeonews.net/site/ginolu-castle
http://www.catalzeytinmektubu.com/catalzeytin/ginolu

 

Mes notes de vraisemblance :

La classique Kinolis était la moderne Ginolu : 4/5

Kinnara était la classique Kinolis : 3/5

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus