Huspina, Hupisna, Hubisna étaient différentes orthographes de Kybistra, actuelle ville d’Eregli

En Turquie, le nom actuelle d’Eregli est une déformation d’Héraclée. Durant la période hellénistique, la ville était connue sous le nom de Héraclée Kybistra.
http://www.eregli.bel.tr/en-407946442/
C’est seulement la phonétique qui permet de rapprocher cette cité de Kybistra de la ville hittite de nom Hupisna ou Hubisna.
Cette désignation a été retrouvée dans les tablettes des marchands de Kanès, dès la fin du IIIe millénaire avant notre ère.

Des textes d’Hattusa évoquent cette cité :

  • D’abord l’édit de Télipinu : « A Hupisna, à Tawanuwa, Nenassa, Landa, Zallara, Parsuhanta, Lusna ; les pays, le Tabarna les gouvernaient et les grandes cités étaient placées dans sa poigne » ;
  • Le roi Labarna I avait installé ses fils à Ninasa et Hupisna, proches de Ussa ;
  • Le mont Sarlaimmi est une montagne sacrée souvent invoquée à Hupisna, et positionné par les traités décrivant les frontières avec le royaume de Tarhuntassa ;
  • Dans KUB III 67, le pharaon Ramsès II réclame à Kuranta, roi de Tarhuntassa, l’envoi d’hommes de la cité de Hupisna. Ce qui montre que cette ville appartenait alors à ce royaume.

Au début de 1er millénaire avant notre ère, les annales assyriennes évoquent Hubisna, ou Kubishna comme étant une région importante du royaume de Qué.

Mes notes de vraisemblance :
Héraclée Kybistra est le nom du début de notre ère de la ville actuelle d’Eregli : 4/5
Huspina, Hupisna, ou Hubisna sont différentes prononciations hittites de la ville de Kybistra : 3/5

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus