Asinè en Argolide existait sous ce nom dès les débuts de l’âge du bronze

Strabon a fait connaître Asinè en Argolide dans les environs de Nauplie en Grèce. Pausanias rapporte que, de son temps, les ruines de cette ville s’apercevaient encore au bord de la mer. Asiné « aux golfes profonds » est mentionnée par Homer dans l’Iliade : elle a fourni des navires en commun avec Argos et Tirynthe. Cette proximité est confirmée par le site archéologique d’Asini situé à une dizaine de kilomètres au sud-est de Nauplie, en bord de mer. Des tombes mycéniennes y ont été trouvées. L’occupation humaine est prouvée depuis l’âge du cuivre jusqu’aux alentours de 700 avant J.-C., pour être reprise vers 300 avant notre ère.

Cette position géographique explique que le golfe de Méssenie a aussi été appelé « Golfe d’Asinè » par certains auteurs classiques.
http://www.j-g.gr/fr/ancient-asine/
http://www.perseus.tufts.edu/hopper/text?doc=Perseus:text:1999.04.0006:entry=asine
https://www.grecehebdo.gr/index.php/culture/archeologie/1858-asin%C3%A9,-%C3%A0-la-recherche-d%E2%80%99une-ville-fant%C3%B4me-et-de-son-roi-inconnu
Selon Pausanias, les Asinéens se vantaient de descendre des Dryopes, peuple mythique pélasgique qui aurait abordé l’Anatolie à Cyzique jusqu’à l’île de Chypre.

Mes notes de vraisemblance :
Asinè en Argolide existait sous ce nom à la fin de l’âge du bronze : 3/5

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus