L’actuelle Tilbeshar, en Turquie, est la néo-assyrienne Til-Basere. A-elle donnée son nom à la montagne de Basar ?

 

L’actuel site Turc de Tilbeshar, situé vers la frontière avec la Syrie, entre les villages de Belören, Gündoğan et Yeniköy dans le district d’Oğuzeli, est réputé être la forteresse de Turbessel des croisés du début du 2e millénaire de notre ère et le Tell Bashir des Ayyoubides. Les historiens des croisades la connaissent aussi sous les désignations de Thilpachar, Tell Bacher, Turbascellum, Torvalcele…
http://www.orient-latin.com/fortresses/turbessel
L’antériorité de la ville ne fait aucun doute. La partie la plus élevée du tell, de 40 m de hauteur, est datée par la céramique de l’époque néolithique. Une occupation humaine est admise de cette époque jusqu’à aujourd’hui, avec une extension majeure à l’âge du bronze. Les archéologues estiment qu’il s’agissait d’une ville importante en superficie au troisième millénaire avant notre ère :
http://books.openedition.org/ifeagd/1037
Les historiens considèrent qu’il s’agit du toponyme Til-Basere de l’époque Néo-assyrienne. D’autant plus que les textes la situent bien vers l’Euphrate. Ainsi, Salmanazar III évoque des villes au-delà de l’Euphrate : « Je suis parti de Til-Barsip. A bord de navires faits de peaux d’agneau j’ai traversé l’Euphrate durant ses hautes eaux. Les villes […], Surunu, Paripa, Til-Basere, Dabigu, six grandes cités d’Ahuni de Bit-Adini j’ai capturé ».
Il faut noter ici que ce texte différencie bien Til-Barsip de Til-Basere, plus au nord-ouest, de l’autre côté de l’Euphrate.

Il faut remarquer que le préfixe « Til » montre que durant l’âge de fer les habitants reconnaissaient en ce lieu une ancienne ville qui, probablement, devait s’appeler « Baser ».
L’envergure de cette cité durant l’âge du bronze relance, à mes yeux, l’identification de la montagne de Basar et le positionnement de l’Amurru. En effet, le successeur de Naram-Sin, Sarkalisarri, avait une année de règne appelée « l’année de la victoire sur l’Amurrum dans la montagne de Basar ».

Mes notes de vraisemblance :
La ville néo-assyrienne de Til-Basere était l’actuel site de Tilbeshar en Turquie : 3/5
La montagne de Basar, durant l’âge du bronze, désignait les premiers contreforts de l’Anti-Taurus : 2,5/5

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus