Sagalassos était appelée Salahsuwa par les marchands assyriens et sous l’Ancien Empire Hittite

Sagalassos est un site archéologique de montagne, à 1500m d’altitude, non loin des modernes Aglasun et Isparta, au sud-ouest des lacs d’Anatolie. La bonne préservation des ruines explique les importants moyens archéologiques qui furent déployés à partir de 1990 sous la direction de Marc Waelkens de l’Université de Louvain.
http://antikforever.com/Asie_Mineure/pisidie/sagalassos.htm

Au tout début de notre ère, sous la domination romaine, Sagalassos était une des principales villes de Pisidie, au centre d’un territoire extrêmement fertile, avec une production excédentaire en céréales et olives.

Au 11ème siècle après J.-C., un évêque local de Sagalassos est présenté comme « l’évêque d’Agalassu ».

Une recherche d’antériorité a conclu que le niveau le plus ancien sous les monuments gréco-romains remonte à 4 200 avant J-C.

https://artofwayfaring.com/destinations/the-ancient-city-of-sagalassos/
https://www.hurriyet.com.tr/gundem/sagalassos-unesco-yolunda-41279956

Salahsuwa apparaît 25 fois dans les textes des marchands assyriens de Kanes.

Ce même toponyme est mentionné dans les annales de Hattusili I, lors d’une campagne contre l’Arzawa : « Après que Ninassa (classique Nanassos) ait ouvert ses portes sans combat, les gens d’Ulma livrent deux batailles avant d’être vaincus, sept images de dieux sont amenées dans le temple d’Arinna. Le roi achève la saison en marchant contre Salahsuwa dont il asservit les habitants ».
On ne peut que constater qu’il s’agit d’une fin d’itinéraire qui a également été empruntée par Alexandre le Grand 1200 ans plus tard : Après avoir conquis Pinara, alors qu’il n’avait pas réussi à vaincre la ville de Termessos, Alexandre le Grand s’était vengé sur la ville de Sagalassos.

Sous le règne de Tuthaliya II, vers 1400 avant J.C., un toponyme de prononciation proche, « Salawassa » est évoqué lors des conflits entre les Hittites, Kupanta-Kurunta, roi d’Arzawa, et Madduwatta,

De plus en plus d’historiens considèrent que les premiers lieux de résidence de Maduwatta (Zipasla, Hariyati, Dalawa et Hinduwa) étaient situés entre l’Arzawa et le Hatti, c’est à dire vers les classiques Kabalis, Lycie et Pisidie. Aussi, il est probable que Salawassa, qui est mentionnée comme lieu d’accueil de réfugiés, soit une mauvaise orthographe de Salahsuwa.

Mes notes de vraisemblance :
Sagalassos était appelée Salahsuwa par les marchands assyriens et sous l’Ancien Empire Hittite : 3/5
Sagalassos s’appelait Salawassa sous le Nouvel Empire Hittite : 3/5

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus