Bogazköy : Hattusa, la capitale des Hittites

Dès 1834, Ch. Texier avait révélé l’existence d’une ancienne citadelle et de puissantes murailles, sur une colline très escarpée, près du village de Bogazköy, au nord-est d’Ankara en Turquie.

Hattusa

Hattusa

A partir de 1907, le site a été fouillé par des archéologues allemands. Dès la première année H. Winkler et la Deutsche Orient-Gesellscheft annonçaient la découverte de nombreuses tablettes rédigées en akkadiens et en Hittite / Nésite. Il fallut attendre 1917 pour qu’un savant tchèque, Bedrich Hrozny, déchiffre le Nésite en faisant apparaître sa proximité avec l’indo-européen. Cette importante découverte allait créer un certain émoi chez les intellectuels d’alors.

http://turquie-culture.fr/pages/photographies/sites-archeologiques/hattusa-capitale-des-hittites.html

Les fouilles se sont poursuivies jusqu’à nos jours, révélant plus de 30 000 tablettes ou fragments de tablettes, utilisant sept langues différentes : le Nésite donc, le Louvite, le Palaïte, le Hatti, le Sumérien, l’Akkadien et le Hourrite.

Porte de Hattusa

Porte de Hattusa

 

Voici au moins trois traductions qui permettent de confirmer l’ancien nom du site et son statut de capitale du Hatti :
1. L’édit de Télipinu, qui est un des textes les plus importants, dont on a retrouvé une tablette en akkadien et plusieurs versions Nésites. Il nous a permis de connaître les premiers rois d’Hattusa : Hattusili, Mursili, Hantili, … et de confirmer que le site de Bogazköy / Bogazkale était la ville appelée Hattusa, Hattush ou Hattusha.
2. CTH 49, qui est un accord, scellé par Suppiluliuma, avec Aziru d’Amurru. Ce dernier est bien connu par les lettres d’Amarna, en Égypte, ainsi que par un traité de paix retrouvé à Ougarit. Ces trois ensembles de textes donnent un aperçu cohérent de l’histoire de l’Anatolie, la Syrie-Palestine et l’Égypte vers la deuxième partie du 14e siècle avant J-C.
3. Une version akkadienne du traité de paix et d’alliance entre Ramsès II et Hattusili III : la version égyptienne est gravée en hiéroglyphes sur les murs du temple d’Amon à Karnak. Le lieu de la trouvaille confirme le statut d’ancienne capitale des Hittites au site de Bogazköy.

Tuthaliya à Hattusa

Tuthaliya à Hattusa

 

L’ensemble des traductions donnent une multitude de noms d’individus et de toponymes. Ils ont été complétés par des tablettes trouvées sur d’autres sites d’Anatolie, surtout celles de marchands paléo-assyriens de Kanès.
Seules quelques régions et villes, notamment celles de Syrie-Palestine connues par d’autres archives, ont pu être positionnées avec certitude. Ce blog propose des hypothèses de localisations des principales, en mesurant le degré de vraisemblance.

 

Mes notes de vraisemblance :
Le site de Bogazköy est l’ancienne ville de nom Hattusa, Hattush ou Hattush, capitale des Hittites : 5/5

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus